we are unique is 10

a collector 4 CD boxset to celebrate the 10 years of we are unique records. includes rare and unreleased tracks of the artists from the label and remixes from francoiz breut, laudanum, milkymee, philippe petit, jullian angel, rubin steiner, mathias delplanque.. and also includes contribution from laetitia sadier (stereolab)

we are unique is 10 – 10th anniversary boxset
format : collector 4 CD boxset
limited edition of 500 copies
label : we are unique records
release date : July 10, 2012

a collector 4 CD boxset to celebrate the 10 years of we are unique records. includes rare and unreleased tracks of the artists from the label and remixes from francoiz breut, laudanum, milkymee, philippe petit, jullian angel, rubin steiner, mathias delplanque.. and also includes contribution from laetitia sadier (stereolab)

summer 2012 is the period we are unique records’ 10th anniversary. well, actually one year late. but it was worth the wait.. releasing the we are unique! ensemble, recorded as a collective band by several artists of the label on the occasion. this comes with the release of our 500 copy collector box set, containing the we are unique! ensemble album, a 19 track compilation of all artists from the label, as well as two 10 track compilation cds featuring covers and remixes of our catalogue by friends of ours (jim putnam of radar brothers, laetitia sadier from stereolab, françoiz breut, laudanum, milkymee, david fenech, philippe petit, jullian angel, lemoine & hoepffner, novö, fragile, rubin steiner, mathias delplanque, old mountain station, midget!, sunglitters, tohu bohu, arno mori, atone, odran trümmel). in other words, after a two-year elaboration process we’re releasing a 4-cd, 49-track box set with a beautiful 20-page booklet. it will only be available on our website, at our artists’ shows and on the stands of festivals



cd1 : the we are unique ensemble
01. download your credibility
02. inception
03. don’t mess with the girls
04. detour #1 (words are poison)
05. lazy something (I won’t sit idly)
06. and you will get there
07. fragments
08. tchik (no you’re not)
09. detour #2 (I love Paris)
10. die for D.I.Y.



cd2 : rare & unreleased tracks
01. melatonine – john walsh
02. jerri – symptoms
03. electrophônvintage – you met a girl
04. raymonde howard – loubard
05. imagho – jalore
06. del – seasons are me
07. 0° – la nuit
08. angil was a cat – i have a problem with authority
09. baxendall – baxendall
10. a place for parks – piano unreleased
11. b r oad way – rip-off heroine
12. ichliebelove – gods are smilling on me
13. king kong was a cat – the conquest
14. virga- marion spike (supercilious remix)
15. baka! – jen
16. half asleep – the key
17. melonhead – father & sons
18. angil – song for madeleine
19. lunt – we were close to the sun



cd3 : covers, reworks and remixes by our friends (vol.1)
01. jim putnam – trying to fit (angil cover)
02. francoiz breut & half asleep – answering machine song (del cover)
03. milkymee – chemicals in need (raymonde howard cover)
04. david fenech – baka baked (baka! remix)
05. novö – seitseman (melatonine cover)
06. mathias delplanque – pneuma (eud remix)
07. jullian angel – my empty universe (melonhead cover)
08. midget – (une histoire d’) astronautes-marins-pêcheurs (half asleep cover)
09. lemoine & hoepffner – the former president (electrophönvintage cover)
10. atone – a steinbock tone (virga remix)



cd4 : covers, reworks and remixes by our friends (vol.2)
01. arno mori – the bright period (a place for parks rework)
02. laetitia sadier & angil – how quiet! (half asleep cover)
03. odran trümmel – coin operated (the john venture cover)
04. laudanum – alternate key (ichliebelove remix)
05. tohu bohu – système 27 (king kong was a cat remix)
06. rubin steiner – cum operated (jerri rework)
07. old mountain station – lift trip to mars (angil cover)
08. sun glitters – la nuit (zéro degré remix)
09. philippe petit – visiting lunt (lunt rework)
10. fragile – primo divergence (imagho rework)

Le Passé – En 2002, il n’était pas gagné que We are Unique records durât (au moins) 10 ans. Ils sont finalement nombreux ceux qui créent un label et se lancent dans l’aventure (la jungle ?) de la production discographique et de cette saine effervescence créatrice, la plupart déchante vite. Le pari du label toulousain était plutôt gonflé : proposer des disques différents, peut-être difficiles même, histoire de donner une certaine légitimité à ce fameux « Unique » contenu dans le nom même du label. Et les deux premières signatures allaient justement poser les bases de ce que serait cette drôle d’entité : les guitares de Lunt d’un côté, les machines de Virga de l’autre pour deux albums exigeants. Finalement, au-delà de leur bon goût (donnée essentielle), Gerald Guibaud et Gilles Deles (alias Lunt d’ailleurs), les deux fondateurs de We Are Unique records, avaient naturellement le petit truc en plus pour faire de leur label un refuge pour tous les francs-tireurs musicaux égarés : une ouverture d’esprit et une facilité pour créer des passerelles et mélanger les talents. Ce label, c’est un peu une famille qui au fil du temps a tissé un réseau aussi amical que musical de la Belgique à Metz en passant par St Etienne, trouvant dans chaque lieu des artistes à l’univers propre et donnant même à chacun d’eux l’envie de créer des projets ensemble. Rarement label aura autant essaimé de projets annexes, de réunions, de croisements : la mise à plat du catalogue We Are Unique records ressemble vite à un croquis saturé d’ensembles, de ramifications et de flèches. Et musicalement, idem : il n’y a pas un style qui se détache mais un état d’esprit où finalement les catégorisations généralement employées (rock-pop-musique électronique-musique de chambre-jazz- hip hop…) ou l’audience visé, élitiste ou grand public, tout cela n’a plus vraiment de raison d’être. Musique expérimentale ou format pop, We Are Unique Records hésite souvent, même si une division musique improvisée, Hitomi recording, a été un temps créé (avec Lunt, Baka ! et Imagho). La démarche et la vision artistique -encouragées pour leur originalité – vont bien au delà d’une mise en case. On peut ici apprécier les fortes individualités du label (Angil et Half Asleep par exemple) mais aussi le collectif dans son ensemble.

Le Présent – Ce coffret se devait de ressembler au label qu’il célèbre. 10 ans, ce n’est pas rien : il est donc riche de 4 Cds, tous les groupes qui ont participé à l’aventure sont finalement présents d’une manière ou d’une autre, même ceux qui n’ont sorti qu’un album il y a 10 ans (les post-rockeurs de A Place For Parks ou la folk bucolique et sympa de Electrophönvintage). We are Unique Records n’oublie personne et rend hommage à tous. Et surtout, ils travaillent « ensemble ». The We are Unique Records Ensemble est d’ailleurs le nom du groupe formé pour la circonstance (avec Angil and the Hiddentracks, Imagho, Valérie Leclerc de Half Asleep, Zéro Degré, Raymonde Howard, King Kong was a Cat, un membre de Deschannel sans oublier Gilles Deles et Gérald Guibaud). Une démarche collective qui rappelle This Mortal Coil pour le label 4AD ou Dana Hilliot and friends pour label ami Another record. Au delà de toute nostalgie et toute velléité archéologique qui pousserait l’auditeur à exhumer des inédits (ce sera l’objet du CD2), ce seul album fait de dix nouvelles compositions mérite à lui seul l’achat du coffret (sachez en tout cas, qu’il peut s’acheter seul, hors coffret) : on y retrouve en résumé tout ce qui nous a plu en 10 ans de label. Ici, Le pop devient grinçante aux entournures (download your credibility et Detour #2 rappellent le mélange détonnant de Jerri) : tout ne coule pas de source, les chemins empruntés se jouent des clichés et des convenances et mélangent allègrement les genres. Recherché ou immédiatement jeté en pâture (le punk Lazy Something), la musique transporte toujours en elle un soupçon d’expérimentations (dans les accords bizarroïdes, les interventions électroniques…) ; même sur les lignes de chant les plus belles le groupe ne peut s’empêcher de rajouter un peu de poil à gratter (Detour #1). The We Are Unique Records ensemble est joyeusement impertinent et le clin d’oeil fait aux B52′s va au delà de la simple analogie de titre (Don’t mess with the girls). Tout ceci n’empêche pas le groupe de créer des moments de pure grâce mélodique : Inception et Fragments (et son côté Radiohead) sont de magnifiques moments au temps suspendu. Le disque se termine sur Die for DIY, sorte de rêverie à la Sonic Youth qui tendrait à prouver que les guitares électriques ont aussi leurs états d’âme. Presque un Best Of en fait.
Passons vite sur le CD2, celui des inédits et des raretés, encore que celui-ci brille par son exhaustivité et recèle de très bons morceaux qui auraient mérité d’être connus avant : pourquoi Mélatonine a laissé de côté un titre de la qualité de John Walsh (dans un style plus clair et lumineux qu’à l’accoutumée) ? Idem pour Jerri avec Symptoms bizarrement abrasif avec son orgue à la Doors et ses guitares taillées à la serpe ? Idem pour Raymonde Howard et toujours son style PJ Harvey pour un Loubard tortueux à souhait ? Idem pour Imagho avec Jalore pour une déambulation guitaristique dont il a le secret, lumineuse et intrigante ? Idem pour…beaucoup de monde en fait. 19 titres et une majorité de perles. Notons que BR OAD WAY, associé au label le temps d’un John Venture (co-réalisé avec l’artiste maison Angil), est pleinement adopté par la famille. Car c’est aussi ça la force de We Are Unique Records : ne pas être auto-centré et consanguin et tendre ainsi la main à d’autres structures tout aussi méritoires et intègres qu’eux. Avec les CD3 et 4, le label ouvre toutes les portes en grand et invite des artistes à retravailler (remixes ou covers) des titres déjà existants. Il y a donc là des gens de Monopsone record, Laudanum pour un remix (excellent !) de Ichliebelove et Novö pour une relecture électro-new wave du brulot rock d’un titre de Mélatonine. Transfuge du label Travelling Music, Lemoine et Hoepffner donnent une version française à un titre de Del. L’électron libre David Fenech rajoute percussions et voix parlée en brésilien, rendant étrange et fuyant l’original bruitiste de Baka. Jullian Angel (lié à Another record et aux Disques Normal) s’approprie un titre de Melonhead et lui donne la touche indie folk rock (basse grasse et banjo) dont il a le secret. Et Odran Trümmel (lui aussi sur Another record) remplace les samples de John Venture par une chorale de joyeux hippies. Ce sont là des relectures audacieuses voire brillantes où des artistes rendent hommage à d’autres artistes en se lâchant et en inventant. Dans cette partouze créatrice, il y a aussi des têtes (encore) plus connues. Déjà présents sur l’album The And d’Angil and the Hiddentracks, Jim Putnam de Radar Bros donne de sa voix grave sur le hip hop de Trying to Fit d’Angil et Laetitia Sadier vient humblement apporte une vision naturaliste à How Quiet d’Half Asleep. Quant à Françoiz Breut (aidée justement par Half Asleep), elle donne une couleur suave et latine à un titre de Del. On se régale.

Le Futur – La compilation met en lumière aussi de nouveaux venus qui bluffent par leur aisance à reprendre les titres des autres et à leur donner une couleur nouvelle. Qui sait si Milkymee et Old Mountain Station ne se retrouveront pas bientôt intégrés au label ? Ils y rejoindront Angil, Half Asleep, Mélatonine, Ichiebelove… qui, aux dernières nouvelles, n’ont pas prévu de s’arrêter en si bon chemin et de ne plus sortir de disques. Rendez-vous donc dans 10 ans pour vérifier si ce label sera toujours aussi Unique.

Benzine Magazine – September 2012 (link)

Le contexte de crise qui frappe l’industrie musicale depuis plusieurs années maintenant, rappelle quotidiennement les difficultés auxquelles les labels doivent désormais faire face. Si We Are Unique n’est pas une exception, son aventure relève autant du miracle qu’elle est porteuse d’espoir. En effet, depuis dix ans qu’il existe, jamais le label n’a fait preuve d’opportunisme, préférant défendre les projets les uns à la suite des autres sans attacher une quelconque importance aux chapelles musicales. On y a donc entendu de tout, de la folk de Half Asleep au post rock de Melatonine, en passant par l’electro de The John Venture, le hip hop indie de Jerri, ou la pop de Angil & The Hiddentracks. Autant de projets qui doivent uniquement leur réussite au flair du label et au talent de chacun de ses ambassadeurs. 2012 sonne donc pour We Are Unique l’heure d’un anniversaire qu’il fallait dignement fêter, chose qu’il n’a pas manqué de faire en publiant en juin dernier un coffret de 4 disques édité à 500 exemplaires seulement, dont le contenu ne manquera pas de mettre en joie n’importe qui ayant déjà croisé sa route. En effet, au delà d’une galette alignant une vingtaine d’inédits, de deux disques comprenant reprises, remixes et reworks, c’est surtout l’album de The We Are Unique! Ensemble qui en fait le gros morceau. Pensé à la manière de la série “In The Fishtank” initiée autrefois par le distributeur Konkurrent, l’opus rassemble quelques-unes des forces vives du catalogue (Angil & The Hiddentracks, Deschannel, Raymonde Howard…), toutes réunies en studio pour donner naissance à des compositions qui, involontairement car tout naturellement, soulignent par leur cohérence une politique artistique solide, mais aussi la forte identité du label. Ainsi, et même s’il y aura toujours quelque chose à redire sur une dizaine de titres composés et mis en boite dans un laps de temps raccourci, chacun y met du sien avec passion et humilité pour conserver intact l’équilibre nécessaire à une telle diversité (indus, folk, punk, blues et post rock se côtoient), et pour que l’album n’en devienne jamais indigeste. Inutile donc d’aborder l’Ensemble tel un all star band puisque ce n’en est pas un: ici, ce sont des coeurs débarrassés de toute superficialité qui s’accordent uniquement par passion pour la musique. Trop rare pour que ce ne soit pas salué.

Mowno – June 2012 (link)

We Are Unique ! records est en effet un label… unique ! Après 10 dix années d’activité (la première référence étant un album de Lunt), le label toulousain continue son travail de défrichage en proposant année après année de nouvelles découvertes tout en conservant une éthique faite de passion et de désintéressement. En effet, We Are Unique ! n’a comme souci que la qualité de ses productions malgré les styles musicaux abordés : du post-rock à l’ambient en passant par la folk, la pop… Il est aussi un label militant et précurseur, éditant ses productions sous licence Creative Common, entretenant un lien particulier avec ses « fans » à travers sa communauté de membres bienfaiteurs (pour 45 euros annuels, vous avez le droit à toutes les sorties en physique et numérique, à des cadeaux, à des places de concert…). We Are Unique ! fonctionne ainsi comme une famille, ou même un gang, dans lequel chaque membre est impliqué dans la vie du label et dans les projets musicaux de ses « co-religionnaires ». Le We Are Unique ! Ensemble en est donc un aboutissement logique, un collectif composé de musiciens aux univers pourtant marqués qui se mettent ici au service d’un projet commun. Le résultat en est même incroyablement homogène et cohérent, tout sauf artificiel, malgré le défi que représente d’écrire et de composer 10 morceaux originaux tout en retranscrivant et respectant les identités musicales de chacun. Pourtant que ce soit Angil & The Hiddentracks, Half Asleep, Raymonde Howard, Imagho, Lunt, Zéro Degré, King Kong Was A Cat, Deschannel et Melonhead, tous peuvent à la fois se reconnaître dans ces 10 titres mais aucun ne peut s’en attribuer seul la paternité : quelques mesures du post-rock de Deschannel se fondent dans les expérimentations d’Imagho, les notes du piano d’Half Asleep se marient à la folk-pop oblique d’Angil, les orchestrations des Hiddentracks côtoient le rock rêche de Raymonde Howard

Points d’actu, Lyon – July 2012 (link)

Pour célébrer plus de dix années d’existence et d’indépendance, le label toulousain We Are Unique! Records s’est lancé dans un projet ambitieux et méritoire: rassembler tous les artistes signés pour des sessions d’enregistrement en collectif. Ont donc été conviés Angil &The Hiddentracks, Hall Asleep, Raymonde Howard, Deschannel, Imagho, King Kong Was A Cat ou encore Lunt pour un résultat fort diversifié, à l’image du label. De la pop-folk légère à des titres plus pêcchus, énervés ou déviants, avec parfois une touche d’etectronica, le spectre est large. Mais les choses ne s’arrêtent pas là, vu qu’à cet album du We are Unique! Ensemble s’en rajoutent trois autres pour former un coffret commémoratif. Le premier disque rassemble dix-neuf tltres inédits réalisés par les artistes du label, alors que les deux suivants compilent des reprises, remixes et reworks de titres parus par le passe, etfectués par des artistes amis. Le spectre sonore s’y élargit encore, flirtant bon avet l’électronique expérimentale ou ambient (David Fenech, Mathias Delplanque, Tohu Bohu, Atone) et même la new wave (Nova, Juillan Angel). Une compilation Qui mêle à la fois f’univers intimiste de Laetftia Sadier (Stereolab) et la musique contemporaine obscure de Philippe Petit est en soi un objet insolite et précieux. Au résultat, Il y a une bonne cinquantaine de titres dans ce coffret et à boire et à manger. Vue la variété proposée, on n’aimera forcément pas tout mais c’est une belle manière de marquer le coup.

Max Lachaud, Obskure Magazine – June 2012

Un label peut parfois être plus qu’un simple trait d’union entre des artistes et une structure que l’on partage ou dont on abuse avec toute l’hypocrisie d’une confrérie. Ce peut être une famille, c’est-à-dire ce cocon solidaire où les humeurs se compensent, où les coudes se serrent, où les échanges rendent plus riche – sauf, bien sûr, si la famille est envisagée par Wes Anderson. Mais le label We Are Unique! de Toulouse symbolise vraiment cet esprit collectif dont tant d’autres écuries se gargarisent dans le vide. La preuve : en marge d’un copieux coffret retraçant, à travers des raretés, des remixes ou des reprises, le parcours audacieux et particulièrement consistant du label, les artistes maison se sont réunis pour, tous ensemble ! tous ensemble ! hey ! hey !, s’abandonner aux délices du collectivisme. Label kibboutz, label communauté : We Are Unique! a beau tâter de la pop éclatante, de l’electronica des étoiles, du folk des bois, du hip-hop expérimental ou du noise-rock carabiné, tous ses musiciens parlent ici une même langue, humble, rénovatrice, œcuménique, ricanant des frontières et garde-fous. On retrouve l’agile Angil, l’intense Half Asleep, la rageuse Raymonde Howard ou le savant Lunt : bien malin qui saura dire qui fait quoi ici, tant toutes ces sensibilités ne se sont pas additionnées mais multipliées dans cet espérantoc-toc.

JD Beauvallet, Les Inrockuptibles – July 2012 (link)

L’année touche à sa fin et il est largement temps de revenir sur le coffret réalisé au printemps dernier par le label toulousain We Are Unique ! pour célébrer ses dix ans d’existence. Le menu, absolument pantagruélique, est à la hauteur de la générosité de ses instigateurs : quatre disques pleins, pas moins de quarante-neuf titres (! !) originaux, le tout magnifiquement empaqueté. Voilà qui permet de satisfaire plus d’une fringale de nouveautés ou encore de picorer à sa guise dans un catalogue aux couleurs de l’arc-en-ciel.
Marquant la communion des artistes réunis sous l’égide Unique, le coffret comporte un album collégial, nommé We Are Unique Ensemble, à l’instar du collectif alsacien Herzfeld. Plutôt qu’une récréation propice à la potacherie, les treize musiciens réunis à Saint-Étienne ont pris l’exercice à cœur et la plupart des compositions tiennent du manifeste, de la constatation désabusée ou de la déclaration d’amour (Anticon, Tortoise, Fugazi, X-Ray, Dexter, le label Lithium …). Sans toutefois verser dans l’austérité, loin s’en faut, voilà qui en dit long sur la ligne directrice qui fédère ces artistes intransigeants et vindicatifs (l’ensemble des disques est d’ailleurs sous licence “creative commons”). Musicalement, cette collaboration donne un bon aperçu des univers de ces différents artistes, même si chacun a pris garde de ne pas se montrer envahissant pour mieux jouer la complémentarité.
On retrouve tout ce petit monde, et quelques autres encore sur le deuxième disque, réunissant pas moins de dix-neuf titres inédits. Évidemment, Angil a le droit de cité plus d’une fois puisque, outre un titre signé de lui seul, on retrouve le prolifique barbu embarqué dans Jerri (probablement l’un de ses projets les plus aboutis et dont on attend avec impatience la suite) et Del ou encore au côté de King Kong Was A Cat. De la profusion et de la diversité sonore qui vont des plages de guitares rêveuses d’Imagho à l’incandescence polyharmonique d’Ichliebelove, on retiendra la chanson toute en retenue de B R OAD WAY ou encore le spleen de Melatonine dont la composition rappelle les regrettés Madrid. Échappé en solitaire du groupe messin, Nicolas Tochet, aka Zero Degré, se singularise de ses camarades, par son chant en français (La Nuit écrit à l’encre noire perfore le cœur par son instrumentation minimale qui nous abandonne en plein songe).
We Are Unique a aussi convié ses amis à fêter sa décennie d’existence, en fourbissant deux autres disques, qui regroupent reprises et autres remixes par une palanquée d’artistes avec qui les toulousains partagent des affinités. Au programme de cet ébouriffant pensum, on peut lire entre les lignes l’avenir du label (Midget ! en premier lieu) mais surtout dénombrer bon nombre d’artistes déjà connus et reconnus dont Jim Putnam des Radar Bros, Laetitia Sadier, Françoiz Breut, Milkymee, David Fenech, Philippe Petit, Jullian Angel, Fragile, … Ce grand raout est ainsi l’occasion de chouettes joutes musicales, notamment une reprise version bossa de Del par Françoiz Breut et Half Asleep ou bien Novö qui donne des atours Notwist-esque à une composition de Melatonine. Au registre des remixes, Laudanum drape l’érotomanie d’Ichliebelove d’un voile électronique sensuel et poisseux – quant à Jerri, c’est Rubin Steiner qui se charge de lui étourdir les sens. Autant dire que pour le coup, tout le monde s’est bien amusé en s’appropriant le travail des autres.
Alors plutôt que de s’éparpiller sur la liste des cadeaux, c’est le moment d’essayer de dégoter l’un des derniers exemplaires de ce bel objet auprès de We Are Unique.

Autres Directions – December 2012 (link)